Un avion Swiss a perdu des pièces de moteur

Claudine Rigal
Août 22, 2019

Il s'agit de retrouver les pièces du moteur d'un appareil A220 exploité par la compagnie aérienne Swiss International Air Lines.

Le Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) a lancé un appel à témoins pour retrouver des pièces de moteur perdues en juillet par un Airbus A220 alors qui survolait l'Yonne, a appris l'AFP mercredi auprès du BEA.

Au nom donc du NTSB, le BEA lance un appel à témoins concernant les pièces du moteur " qui seraient tombées dans une zone boisée non habitée proche des communes de Perrigny-sur-Armancon et de Cry ". Le vol a eu lieu le 25 juillet dernier et devait relier Genève à Londres, mais l'incident, à l'origine d'une panne sur le moteur gauche, a contraint l'équipage à détourner le vol pour atterrir à l'aéroport Paris Charles-de-Gaulle dans l'Est parisien.

C'est la première fois que l' organisme chargé de déterminer les causes et circonstances d'un incident ou accident aérien recourt à ce procédé pour retrouver une pièce d'avion. Le moteur "a été éteint par l'équipage", explique le BEA dans son communiqué, et le vol LX348 qui transportait 116 passagers et cinq membres d'équipage a été dérouté vers Paris-CDG. L'incident n'a pas fait de blessés mais l'appareil aurait subi des dommages mineurs.

En vertu des règles internationales, la National Tranportation Safety Board (NTSB) des États-Unis mène l'enquête sur cet événement, à la demande du BEA. Un examen met en évidence que le rotor de l'étage 1 du compresseur basse pression manque.

Selon le BEA, l'avion aurait perdu des pièces de moteur en survolant l'Est de la France, lors de sa phase de croisière, un phénomène rare même s'il s'est aussi produit sur un Boeing 787 en août en Italie.

Les autorités recherchent notamment des témoins qui auraient retrouvé l'une des pièces tombées au sol, qui ne devraient pas excéder une longueur de 30 cm.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL