Une nouvelle permanence d'une députée LaREM taguée — Var

Xavier Trudeau
Août 10, 2019

Valérie Gomez-Bassac a diffusé sur twitter une photo des dégradations.

Une quinzaine de permanences de députés ont été prises pour cible en quelques semaines.

La permanence de la députée LREM du Var, Valérie Gomez-Bassac, a été taguée dans la nuit du 8 au 9 août, a constaté l'élue en revenant des obsèques du maire de Signes, relate l'AFP. Votre député a-t-il été visé par des actes malveillants?

"En revenant de Signes où j'ai assisté à l'enterrement de Jean-Mathieu Michel, je découvre que ma permanence parlementaire a été taguée dans la nuit, touchant par la même occasion la mairie de la Roquebrussanne".

Le rideau de fer, la porte et le mur de l'immeuble abritant sa permanence recouverts d'inscriptions multicolores et hostiles: c'est le tableau qu'à découvert, ce vendredi à la mi-journée, la députée LREM de la 6e circonscription du Var.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL