Vivendi négocie la vente de 10% d'UMG au chinois Tencent — Vivendi

Pierre Vaugeois
Août 8, 2019

Vivendi est en pourparlers pour vendre 10% de son capital, le très prisé Universal Music Group (UMG), à la société de technologie chinoise Tencent dans le but de renforcer sa présence en Asie. Le géant chinois serait prêt à mettre 3 milliards d'euros sur la table pour 10% d'UMG avec la possibilité d'en acquérir 10% de plus au même prix.

UMG est le numéro un mondial du marché de la musique devant Sony Music Entertainment et Warner Music, avec entre autres les artistes Lady Gaga, Taylor Swift, Drake et Kendrick Lamar.

Le groupe de médias français Vivendi est entré en "négociations préliminaires" avec Tencent.

Lors de la présentation de ses résultats semestriels le 25 juillet, Vivendi, qui compte céder jusqu'à 50% d'UMG, avait confirmé le calendrier de cette opération, expliquant avoir établi "plusieurs contacts avec des éventuels partenaires".

"Vivendi et Tencent étudient également en parallèle différents domaines de coopération commerciale à caractère stratégique", indique aussi Vivendi, qui ouvre par ailleurs la porte à la vente d'autres participations minoritaires d'autres "partenaires potentiels". Cette opération, qui est soumise à un audit préalable (due diligence) d'UMG et à la finalisation de la documentation juridique, fait ressortir une valeur d'entreprise de 30 milliards d'euros pour 100% d'UMG et sur une base totalement diluée, a précisé Vivendi dans un communiqué.

UMG a réalisé un chiffre d'affaires de 3,3 milliards d'euros au premier semestre de 2019, soit 44% de celui de l'ensemble du groupe Vivendi.

"L'annonce des négociations entamées avec Tencent est saluée par le marché et permet à la valeur d'enregistrer son bond le plus important depuis plus de deux ans", a souligné Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

Tencent, dirigé par Ma Huateng, est un mastodonte actif dans les jeux vidéos (sur console, PC et mobile), sa principale activité, mais aussi dans les réseaux sociaux (il détient notamment WeChat, le Facebook chinois), les services de paiement en ligne, la video en streaming. Sa plateforme Tencent Music est entrée à la Bourse de New York en décembre 2018.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL