1 600 vols risquent d'être annulés — British Airways

Claudine Rigal
Septembre 10, 2019

Le mouvement du syndicat Balpa devrait se prolonger mardi.

La compagnie aérienne British Airways (BA) a annoncé lundi l'annulation de la quasi-totalité de ses vols au Royaume-Uni au premier jour d'une grève très suivie des pilotes portant sur les salaires. La compagnie, propriété du groupe hispano-britannique IAG, a proposé, à titre de compensation, des remboursements ou des réservations sur des vols à d'autres dates. "Après plusieurs mois de tentatives pour résoudre le conflit salarial, nous sommes extrêmement désolés d'en arriver à ce point", poursuit la compagnie.

"Lundi matin, British Airways a déclaré sur son site internet qu'elle n'avait " aucune autre option que d'annuler près de 100% de ses vols ". Des membres de la British Airline Pilots Association (Balpa) ont annoncé une grève de 48 heures après un long conflit sur les salaires, tandis qu'une grève supplémentaire est prévue le 27 septembre si le conflit avec BA venait à ne pas être résolu.

Le syndicat a décidé de débrayer après l'échec de négociations sur des hausses de salaires. Une évolution jugée insuffisante pour une partie des pilotes, qui avaient pointé les " sacrifices " faits ces dernières années. Selon la compagnie, cela porterait le salaire de certains commandants de bord à plus de 200.000 livres par an.

Interrogé sur ITV, le patron de BA, Alex Cruz, insiste sur le fait que les hausses de salaire proposées sont " bien au-dessus de l'inflation " et rappelle que 90 % des salariés de British Airways ont déjà accepté une revalorisation de leur paie. "Nous comprenons la frustration et les perturbations causées par la grève de Balpa".

"Nous espérons pouvoir trouver une solution" mais British Airways "continue de dire publiquement qu'ils veulent négocier alors qu'en privé ils n'y sont pas prêts quand nous les sollicitons", regrette-t-il. "Un jour de grève coûtera à BA, selon leurs propres chiffres, 40 millions de livres (44 millions d'euros) ", a affirmé le syndicat sur Twitter, expliquant que la différence entre ce que propose la direction et ce que les pilotes demandent est de 5 millions de livres. La grève a été votée par 93 % des pilotes BA membres du syndicat, indique celui-ci.

Cette grève monstre intervient à un moment critique pour BA, l'emblématique compagnie historique, dont la réputation a eu à souffrir ces dernières années, avec notamment un vol de données financières de centaines de milliers de passagers l'an passé.

Et, en mai 2017, une panne géante avait touché ses systèmes en raison d'un problème d'alimentation électrique qui l'avait forcée à annuler 726 vols, soit 28% de ses avions pendant trois jours d'un week-end prolongé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL