Accusé de viols, Tariq Ramadan dénonce un "traquenard"

Pierre Vaugeois
Septembre 10, 2019

L'islamologue suisse Tariq Ramadan a affirmé vendredi ne pas connaître la femme qui l'accuse de viol en réunion à Lyon le 23 mai 2014 et assuré avoir donné à cette date une conférence aux États-Unis.

Dans cette plainte déposée le 12 juillet, une femme accuse Tariq Ramadan et un de ses amis de l'avoir violée le 23 mai 2014, dans un hôtel de Lyon où elle devait l'interviewer. Il a cependant avoué avoir eu des relations sexuelles consenties avec ces femmes.

" La définition de l'emprise, elle est devenue extensible".

Au début de l'affaire, fin 2017, Tariq Ramadan avait aussi évoqué un alibi pour contester les accusations de Christelle, surnom médiatique de l'une des deux premières plaignantes qui dénonce un viol commis le 9 octobre 2009. C'est bien une tentative de mobilisation de cette partie de la population, qui vit déjà en scission, que tente de mettre en place Tariq Ramadan.Nous savons à quel point certains islamistes et indigénistes rêvent de pouvoir faire un procès en ségrégation à la France. "J'ai fait mon examen de conscience et j'essaye d'être meilleur", a-t-il martelé.

"A côté de ceci, il y a un autre combat, il y a le combat pour l'innocence".

Il a toutefois indiqué que "ce n'est pas parce qu'il y a eu des défaillances morales qu'on est coupable".

Ramadan va continuer à parler sur BFMTV les jours prochains et présentera son nouveau livre: "Devoir de vérité", à paraître le 11 septembre. L'homme de 57 ans a comparé son cas à l'affaire Dreyfus, scandale de la IIIe République mêlant erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme à l'encontre du capitaine Alfred Dreyfus, accusé à tort de haute trahison en 1894 avant d'être réhabilité en 1906. "Il existe, hélas, de nombreuses similarités entre les deux affaires", écrit-il. La justice poursuivra son travail et nous lui faisons confiance.Rien n'était anodin dans les propos de Tariq Ramadan. "L'inversion accusatoire la plus indigne!", a réagi sur Twitter Me Jonas Haddad, avocat d'Henda Ayari, la première femme à avoir porté plainte.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL