Agacé, le chanteur souhaite se lancer dans la politique — Michel Sardou

Pierre Vaugeois
Septembre 4, 2019

Michel Sardou a beau être un homme raffiné, on connaît aussi l'homme en verve, capable de s'en prendre à Louane comme à Johnny, de dénoncer les "faux culs" et de clamer son amour des "salauds".

Ce lundi 2 septembre, Michel Sardou était l'invité de l'émission RTL Matin animée par Yves Calvi.

En roue libre, il a enchaîné sur les médias "qui nous prennent pour des cons" et la politique: "Les gilets jaunes, et les gilets rouges, et les gilets bleus, et les gilets verts... " "La seule politique que je pratique c'est que je fais partie du parti animaliste", en ajoutant avec un sourire, sa volonté d'en prendre la présidence. "Je défends les petites bêtes, voilà". Invité au micro de RTL, la légende de la variété Française a annoncé qu'il se présentait aux élections de la présidence du Parti animaliste.

Le chanteur est très attaché à la cause animale. Lunettes de soleil pour camoufler son regard, Michel Sardou a donné son avis sur la nouvelle génération et sur les changements qui ont eu lieu depuis plusieurs années, dont il n'est clairement pas fan. Il n'a pas hésité à exprimer son désamour de cette époque qu'il ne comprend pas. "Je hais cette époque". Adepte du "c'était mieux avant", Michel Sardou a déploré le manque de liberté de l'époque au micro d'Yves Calvi. "On ne peut plus rouler vite alors qu'avant, on mettait 6 heures pour aller à Marseille, et y'avait aucun malaise", a-t-il regretté. "Rappelez-vous les années 70-80, on fumait, on faisait l'amour, on roulait vite, on pouvait boire, le théâtre marchait, les affaires marchaient". "Le téléphone portable, je hais ça, les réseaux sociaux, n'en parlons pas, et les 'gilets jaunes', et les 'gilets rouges', et les 'gilets bleus', et les 'gilets verts'".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL