Comment Apple peut-il relancer un iPhone en déclin?

Alain Brian
Septembre 10, 2019

Il semble bien loin le temps où il fallait posséder un appareil Apple pour visionner sa grand-messe! Pas d'évolution du design de l'écran, de changement de taille ni de " killer app ": les trois nouveaux modèles d'iPhone ne respirent pas vraiment la nouveauté, selon les informations ayant fuité sur les sites spécialisés.

Cultivant toujours sa culture du secret, le géant à la pomme a envoyé une invitation minimaliste pour participer à "un événement spécial" à son siège de Cupertino, au coeur de la Silicon Valley, le 10 septembre à 10h00 (13h00 heure de Montréal). Il s'est classé à la quatrième position des ventes mondiales de téléphones au deuxième trimestre 2019, derrière Samsung (23% de parts de marché) et les Chinois Huawei (18%) et Oppo (11%).

"C'est l'occasion pour eux d'utiliser les services pour ajouter de la valeur aux appareils", estime Carolina Milanesi. "Apple a beaucoup de chemin à parcourir s'il veut que les services pilotent sa croissance".

La présentation de ce mardi pourrait donc faire la part belle aux nouveaux de l'écosystème Apple: la carte de crédit, le service de streaming vidéo Apple TV+, ou encore la nouvelle offre de jeux vidéo par abonnement, Apple Arcade. Nous nous attendons à ce que cette mise à jour matérielle soit toutefois minimale, Apple se concentrant principalement sur les services payants. Dire qu' Apple revendiquait il y a quelques mois ne plus souhaiter se présenter comme une marque élitiste.

Cette densification de l'écosystème d'Apple, où l'on trouve déjà des services de paiement, d'abonnement à la musique ou aux magazines, doit lui permettre de relativiser sa dépendance à l'iPhone.

Car le premier smartphone de l'histoire a perdu de sa superbe.

La firme de Cupertino devrait annoncer mardi des améliorations techniques sur ses équipements.

Mais l'Américain n'a pas dit son dernier mot.

On dit qu'Apple est prêt à s'attaquer à un marché actuellement occupé par des entreprises comme Tile, qui propose des objets pour par exemple retrouver ses clés.

La Chine représente 17% des ventes d'Apple, mais la guerre commerciale entre Washington et Pékin gêne l'entreprise dans ses efforts pour conquérir une plus grande part de cet immense marché.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL