Forte explosion dans le centre de Kaboul, des victimes — Afghanistan

Claudine Rigal
Septembre 5, 2019

Au moins dix civils ont été tués et 42 autres blessés jeudi dans un attentat à la voiture piégée qui a frappé la capitale afghane, Kaboul, a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur Nasrat Rahimi.

L'envoyé spécial des États-Unis, Zalmay Khalilzad, se trouvait dans la capitale afghane lundi afin de mettre le gouvernement afghan au fait de ses négociations avec les talibans pour mettre un terme à la plus longue guerre dans laquelle les États-Unis ont été engagés.

L'attentat, qui a été revendiqué par les talibans, s'est produit près du vaste complexe de Green Village, qui abrite des agences d'aide et des organisations internationales. Les Talibans sont connus à l'Attaque d'un Kamikaze et plusieurs de les Protéger. Cet ancien ambassadeur américain en Irak et en Afghanistan, lui-même d'origine afghane, s'est entretenu dès son arrivée avec le président Ashraf Ghani pour faire le point à l'issue du neuvième cycle de négociations avec les Taliban conclu quelques heures auparavant à Doha au Qatar. Il a "montré" lundi au président un exemplaire du projet d'accord, selon des responsables gouvernementaux. "Les efforts des Américains et des autres partenaires porteront leurs fruits lorsque les talibans entreront en négociations directes avec le gouvernement afghan ", a estimé lundi le porte-parole du président, Sediq Sediqqi. "Nous espérons que ces efforts mèneront à la fin du conflit".

Les etats-UNIS avaient le Lundi le retrait de leurs troupes de cinq afghans bases Militaires dans le Cadre d'un éventuel accord de Paix avec les Talibans en Vue.

"Nous sommes tombés d'accord, si les conditions sont conformes à l'accord, que nous quitterons d'ici 135 jours cinq bases dans lesquelles nous sommes présents actuellement", a-t-il dit durant l'interview, dont l'intégralité doit être diffusée plus tard dans la soirée.

"Nous sommes sur le point de conclure un accord qui réduira la violence et ouvrira la voie aux Afghans pour s'asseoir ensemble afin de négocier une paix honorable et durable", avait-il auparavant tweeté dimanche de Doha.

M. Ghani a de son côté nommé une délégation composée de 15 membres pour rencontrer les talibans lors de pourparlers "inter-afghans" prévus en Norvège dans les prochaines semaines.

Ils ont lancé ce week-end deux offensives distinctes sur les capitales provinciales de Kunduz et Pul-e Khumri dans le nord du pays, avant d'en être repoussés selon les autorités. L'islamisme radical Talibans réclamé l'Attaque pour se.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL