Hépatites: encore trop de personnes non diagnostiquées en France - Santé

Evrard Martin
Septembre 27, 2019

Le nombre de personnes atteintes d'une hépatite chronique B ou C est à la baisse, rapportent de nouvelles données publiées dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire, à l'occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales (25 septembre).

Pour l'hépatite B, le virus se transmet par contact avec le sang ou lors de rapports sexuels.

Les prévalences ont été estimées à 0,3%de la population des 18-75 ans, que ce soit pour l'hépatite B (IC95%: [0,13-0,70]) ou C [0,13-0,70], ce qui correspond à environ 135 000 individus pour chacune de ces pathologies.

Ils sont aussi probablement sous-estimés, car les méthodes utilisées (auto-dépistage sanguin à domicile et enquête téléphonique) rendaient difficile l'inclusion des populations marginalisées, usagers de drogues actifs et personnes sans domicile fixe, chez lesquelles la fréquence de ces maladies est plus élevée.

Malgré une activité de dépistage importante des hépatites B et C, "trop de personnes demeurent non testées et porteuses d'infections virales non diagnostiquées", pointe le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié mardi. "Nous devons encore progresser, il nous faut renforcer nos actions de dépistage, lever tous les freins au dépistage, et parallèlement, favoriser le dépistage répété parmi les populations les plus exposées".

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a pour objectif de faire en sorte que 90% des personnes infectées soient diagnostiquées d'ici à 2030.

Enfin, ces données sont importantes dans un contexte de refonte des modalités de dépistage des hépatites virales. Cela permettra de contribuer à définir la stratégie de dépistage de l'hépatite C, en cours de réévaluation par la HAS.

Sa forme chronique est responsable de plus de 40% des cas de carcinome hépatocellulaire (cancer primitif du foie).

L'hépatite C se transmet essentiellement par voie sanguine (partage de seringues, transfusions avant 1992). Ce virus peut entraîner des cirrhoses et des cancers du foie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL