Ikoné : "Au PSG, ils m'ont fait grandir"

Pierre Vaugeois
Septembre 8, 2019

L'attaquant du LOSC Jonathan Ikoné (21 ans) a commenté ses premiers pas avec l'équipe de France A ce jeudi en conférence de presse.

L'intensité, ça va vraiment plus vite. Les joueurs comprennent rapidement. C'est plus rapide qu'en Espoirs, une touche, deux touches. Il faut prendre exemple sur eux. Je me suis fait beaucoup de films, j'avais beaucoup de mal à dormir au début. C'est arrivé. J'espère tout donner avec l'équipe de France, car une fois qu'on est dedans on n'a plus envie d'en ressortir. (.) Il y a un petit peu plus de pression, mais j'ai ma famille qui est là pour me tenir droit afin que je reste focalisé sur mes objectifs. J'ai discuté avec lui, il m'a demandé où je me sens le plus à l'aise. Le scénario idéal pour moi, ça serait qu'on gagne les deux matches, et que je fasse une bonne entrée. Je ne sais pas encore si je vais jouer, mais si le coach m'utilise, je veux apporter à l'équipe, pourquoi pas en faisant une passe décisive ou en marquant. Je lui ai dit que j'ai débuté comme milieu excentré à droite avant de jouer comme numéro dix au LOSC. On jouait dans la même équipe, on prenait du plaisir.

Tout jeune, non. Être professionnel ou jouer en équipe de France, on ne connaissait pas tout ça. Il faut vite s'adapter, il n'y a pas le temps de réfléchir. On s'est quittés à 12 ans, mais je prenais vraiment du plaisir à jouer avec Kylian. Ma progression, je la dois déjà au père de Kylian (Mbappé) qui était notre coach à Bondy.

Ayant explosé au LOSC depuis son départ du PSG où il a été formé, Jonathan Ikoné a reconnu qu'à Paris, les jeunes n'avaient pas forcément leurs chances pour s'installer en équipe. Grâce à ma famille, je n'ai rien lâché. "Au LOSC, j'ai progressé grâce au coach (Christophe Galtier) et à Mr Campos (directeur sportif de Lille) qui m'a recruté".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL