Il y a une semaine, la tombe de DJ Arafat était profanée

Pierre Vaugeois
Septembre 10, 2019

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux le vendredi 06 septembre 2019, la jeune dame donne sa version des faits.

Juste après leur funeste action au cimetière de Williamsville, la dénommée Diane Blé, une artisane de l'acte ignoble, avait sans gêne et sans remord, eu le culot de poster dès les premières heures, une publication tendancieuse sur le processus de leur action, la matinée du samedi 31 Août au cimetière de Williamsville. "Je tiens à préciser que je ne suis ni de loin ni de près impliquée à cette histoire. Je suis simplement interpelée pour avoir fait des commentaires", a-t-elle informé d'entrée. Je demande pardon à la mère de DJ Arafat, maman Tina, pardon aux enfants de DJ Arafat, pardon à la femme de DJ Arafat, pardon à toute la Côte d'Ivoire, pardon pardon et pardon encore.

Avant d'ajouter: "J'étais en train de discuter avec des amis".

La traque aux profanateurs du cercueil de la méga star du coupé décalé, Houon Ange Didier alias Arafat Dj, suit son cours. "Et c'est de là que tout est parti", a confié Diane Blé. Je ne savais pas qu'elle allait prendre cette ampleur. "Je m'excuse vraiment pour tous les désagréments que ça a causé". Je n'étais pas sur les lieux de l'incident.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL