International : Seri porte plainte contre Nice pour escroquerie

Solenn Plantier
Septembre 10, 2019

Pour ses représentants et lui, Nice "a grossièrement sous-évalué " le montant de son transfert.À noter que Jean Michaël Seri a rejoint Galatasaray SK dans le cadre d'un prêt après la relégation de Fulham en seconde division anglaise. Ses conseils dénoncent "des faits d'escroquerie commis par l'OGC Nice et certains de ses dirigeants, à son préjudice". Le Gym assure que la transaction est propre.

Les avocats de Jean-Michaël Seri estiment que leur client valait bien plus que le défenseur en s'appuyant sur les salaires des deux joueurs, "trois fois plus élevé" pour Seri que celui du défenseur au sein du club anglais. Les avocats estiment le préjudice subi par Seri à " au moins 700.000 euro ".

Selon un rapport de l'observatoire du football du Centre international d'étude du sport (CIES), cité par le communiqué, le montant cumulé des deux transferts se répartit comme suit: 24,665 millions d'euros pour Séri et 5,998 millions d'euros pour Lemarchand.

" Tout cela est tellement grossier ", a réagi le directeur du football de Nice, Julien Fournier, de retour au club, et qui était directeur général à l'époque de ces transferts. Le dirigeant rappelle "que les instances sportives saisies en première instance et en appel par Jean-Michaël Seri ont classé le dossier sans suite". L'affaire avait déjà été instruite par la commission juridique de la LFP en fin d'année dernière, puis la commission paritaire d'appel de la Fédération française de football. "Le deal s'est fait de manière très simple avec Fulham", rajoute Julien Fournier qui assure que Séri et ses conseils ont peut-être surévalué la valeur sur le marché des transferts du joueur". Il faut savoir que le meneur de jeu des Éléphants de Côte d'Ivoire était suivi moins d'un an plutôt par le grand FC Barcelone et que cet intérêt avait participé à grossir sa côte sur le marché des transferts.

Les avocats expliquent que le joueur aurait été privé lors de cette opération d'une partie de la prime de transfert qui lui revenait contractuellement de droit.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL