La Corée du Nord a tiré deux "projectiles non identifiés"

Claudine Rigal
Septembre 11, 2019

Les militaires sud-coréens assurent que le voisin du Nord a effectué le 10 septembre deux nouveaux tirs de projectiles "non identifiés" depuis la province du Pyongan du Sud, rapporte l'agence Yonhap.

"Mise en état d'alerte, notre armée surveille de près la situation dans l'éventualité de lancements supplémentaires", a déclaré le JCS dans un communiqué cité par le média sud-coréen. "Nous exhortons le Nord à mettre fin à ces actes qui exacerbent les tensions dans la région", ont déclaré les responsables de l'état-major sud-coréen.

L'administration américaine a toujours l'espoir de reprendre les négociations avec le régime de Kim Jong-un sur le dossier de l'arsenal nucléaire nord-coréen que Donald Trump a promis de résoudre rapidement. "On va voir ce qui va se passer", a répondu Donald Trump. Il a saisi l'occasion pour souligner une fois de plus sa " très bonne relation " avec le numéro un du régime nord-coréen.

"Interpellé sur ce sujet, Donald Trump a toutefois laissé entendre qu'il était favorable à une reprise des pourparlers".

Trump
Monde Trump"pas content après un nouveau test de missiles de la Corée du Nord

Le négociateur américain Stephen Biegun avait exhorté vendredi Pyongyang à cesser de faire "obstacle" aux négociations avant qu'il ne soit trop tard. Et l'ONU a confirmé début septembre que la Corée du Nord poursuivait son programme d'armement nucléaire tout en se soustrayant aux sanctions. Malgré deux sommets exceptionnels, à Singapour et à Hanoï, entre le président des Etats-Unis et le dictateur nord-coréen puis, l'été dernier, une rencontre historique des deux leaders sur la frontière entre les deux Corées, les négociations restent enlisées.

Depuis juillet, Pyongyang a au contraire multiplié des tirs de missiles de courte portée, qualifiés de " provocations " par des responsables américains - même si Donald Trump s'est montré nettement plus conciliant.

La Corée du Nord a tiré mardi deux nouveaux "projectiles" en mer du Japon, peu après avoir proposé à Washington d'entamer fin septembre de nouvelles négociations sur son programme nucléaire. Mais ces discussions n'ont pas encore repris.

Lundi, Choe Son Hui a de nouveau invité Washington à présenter " une stratégie acceptable " lors d'une éventuelle prochaine rencontre, sous peine de mettre en péril le processus diplomatique. "L'équipe nord-coréenne devra à tout le moins venir avec un mandat pour négocier, donnant-donnant ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL