La Française Sylvie Goulard désignée au Marché intérieur — Commission européenne

Claudine Rigal
Septembre 10, 2019

Parmi eux, Sylvie Goulard, ancienne ministre éphémère des armées.

La présidente de la Commission Européenne Ursula Von Der Leyen a présenté ce mardi midi la composition de son équipe de commissaires lors d'une conférence de presse donnée à Bruxelles, dans les locaux du Berlaymont, où siège l'institution. Un large portefeuille qui englobe la politique industrielle, le marché unique numérique, ainsi que l'industrie de la défense et de l'espace, a annoncé la nouvelle présidente de la Commission, l'Allemande Ursula von der Leyen.

Didier Reynders, le candidat commissaire désigné par la Belgique, s'est vu confier le portefeuille de la Justice dans la future Commission européenne.

"Il sera un négociateur juste mais déterminé", a estimé Von der Leyen.

La Française Sylvie Goulard, ancienne ministre éphémère des armées de mai à juin 2017, a été nommée commissaire au Marché intérieur, chargée de l'industrie de la Défense. Elle est soupçonnée d'être impliquée dans l'affaire des emplois fictifs des assistants des eurodéputés MoDem.

Le nouvel exécutif européen prendra ses fonctions le 1er novembre prochain.

Le social-démocrate néerlandais, Frans Timmermans, récupère le portefeuille du Climat, l'une de ses priorités de la nouvelle présidente, tandis que la libérale danoise, Margrethe Vestager, reste commissaire européenne à la Concurrence.

"Ursula von der Leyen a promis un " pacte vert " dans lequel sera inclus la " première législation européenne sur le climat ", afin de concrétiser l'objectif de neutralité climatique à l'horizon 2050, auquel pour l'instant seuls 24 Etats membres sur 28 se sont engagés.

L'Irlandais Phil Hogan (PPE, droite), commissaire européen sortant à l'Agriculture, est nommé au Commerce, un poste sensible où il aura la responsabilité de gérer les tensions commerciales avec les États-Unis et de négocier un accord de libre-échange avec le Royaume-Uni après le Brexit.

L'Italie Paolo Gentiloni sera chargé du portefeuille de l'économie en un moment où la zone euro se débat avec une croissance faible et avec le risque d'une récession en Allemagne.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL