Le cancer devient la première cause de mortalité dans les pays riches

Evrard Martin
Septembre 5, 2019

Deux enquêtes ont été rendues publiques dans The Lancet, la revue scientifique britannique.

Les chercheurs contribuant à ces enquêtes ont souligné qu'il est "probable que le cancer deviendra la cause la plus courante de décès dans le monde dans quelques décennies".

Elles représentent ainsi plus de 40% des décès en 2017, soit 17,7 millions de personnes environ. En 2017, il représentait 26% de tous les décès. Les quatre pays à revenu élevé pris en compte sont le Canada, l'Arabie saoudite, la Suède et les Émirats Arabes Unis. Dans les pays à hauts revenus, le nombre de maladies cardiovasculaires diminue, alors qu'à l'échelle mondiale, elles restent la principale cause de décès chez les adultes. Mais dans les pays riches, le cancer tue maintenant plus de gens que les maladies cardiaques, selon ces recherches.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL