Le malus auto va augmenter pour les voitures les plus polluantes

Xavier Trudeau
Septembre 30, 2019

L'annonce de Bruno Le Maire ne pouvait être plus claire.

"Oui nous allons augmenter le malus auto, pour une raison qui est très simple: il y a de nouveaux critères européens, nous tenons compte de ces nouveaux critères", a expliqué le ministre de l'Economie et des Finances dans le cadre du "Grand Jury" RTL-LCI-Le Figaro.

Le malus sera augmenté dès le 1er janvier. Une mesure prise - nous dit-on - en vertu des nouvelles normes européennes d'homologation (WLTP).

" Oui, nous allons augmenter le malus auto". Premièrement, le calcul des émissions en dioxyde de carbone passera de 117 grammes de CO2/km pour enclencher le malus aujourd'hui à 110. A titre d'exemple, un véhicule émettant 120 grammes de CO2 est pénalisé de 50 euros en 2019, mais le sera de 260 euros l'année prochaine. Objectif: "Dissuader les gens d'acheter des véhicules polluants".

Certes dans le cas précité, le montant à acquitter sera plus de deux fois plus élevé ... mais l'allongement de la facture de 2000 euros supplémentaires sera-t-il vraiment dissuasif pour un particulier capable d'acquérir ce type de véhicule?

Reste que dans son rapport sur l'application des mesures fiscales, le rapporteur du Budget, le député LREM Joël Giraud, a relevé cet été que la part des véhicules affectés d'un malus avait avoisiné 30 % en 2018.

Une augmentation qui ne va pas passer inaperçue sur les étiquettes des voitures neuves les plus polluantes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL