Le Pentagone débloque 3,6 milliards de dollars — Mur de Trump

Claudine Rigal
Septembre 6, 2019

En sus des projets de construction militaire, l'un des comptes du département du Trésor ainsi que l'effort de lutte contre la drogue du ministère de la Défense ont été également affectés par l'ordre présidentiel, ont déclaré les médias locaux.

Quels projets vont être suspendus? Les premiers 1,8 milliard de dollars proviendront du report de projets de construction militaires à l'étranger et la seconde partie du report de projets aux Etats-Unis, ont-ils précisé. La deuxième tranche proviendrait de projets militaires différés menés aux États-Unis, ont indiqué des responsables.

Les travaux de construction pourront débuter dans les trois prochains mois sur des terrains appartenant au département de la Défense, comme sur le champ de tir Barry Goldwater de l'US Air Force, en Arizona, a déclaré la sous-secrétaire principale au département de la Défense, Elaine McCusker.

La construction d'un mur à la frontière était une promesse phare de Donald Trump lors de sa campagne lors de la présidentielle de 2016 et reste un thème central en vue de sa réélection.

Le général Andrew Poppas, directeur des opérations à l'état-major américain estime qu'une fois terminé, ces nouvelles portions du mur permettron d'économiser 5 000 soldats américains et endiguer un peu plus la vague d'immigration clandestine provenant d'Amérique latine.

D'après l'agence de presse russe Sputnik, pour débloquer ces fonds, le ministère américain de la Défense a décidé de reporter 127 projets de construction et de modernisation des locaux militaires aux États-Unis et à l'étranger prévus dans son budget 2019, a indiqué à la presse un porte-parole du ministère, Jonathan Hoffman.

Hoffman a ajouté que les projets spécifiques concernés seraient publiés après que les législateurs eurent été informés de la décision.

L'annonce a été critiquée par les législateurs démocrates.

Les projets de constructions militaires reportés n'ont pas été décrits à la presse. "Le président est prêt à cannibaliser des fonds militaires déjà alloués pour satisfaire son ego ", a déclaré sur Twitter Chuck Schumer, leader des Démocrates au Sénat.

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL