L'ouragan Dorian, rétrogradé en catégorie 2, a fait sept morts aux Bahamas

Claudine Rigal
Septembre 4, 2019

Il devrait toucher la Floride mardi en fin de soirée (heure locale) puis remonter vers le nord en direction de la Georgie, de la Caroline du Sud et de la Caroline du Nord. Si la Floride semble être épargnée, la Caroline du Sud se prépare à subir des rafales et des pluies torrentielles, jusque dans l'intérieur des terres.

La Croix-Rouge avait estimé lundi que quelque 13.000 maisons pourraient avoir été endommagées ou détruites et que l'ouragan a causé des "dégâts considérables" dans les îles Abacos et Grand Bahama. Ce fut le cas pour Dorian en arrivant sur l'archipel des Bahamas dès dimanche après-midi, où il a connu une phase d'intensification explosive exceptionnelle.

Un SMS envoyé par une habitante de Grand Bahama, que l'AFP a pu consulter, témoignait de la détresse des habitants pris au piège de cet interminable cataclysme: "Nous sommes sous l'eau".

Dorian est désormais classé en catégorie 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson (qui compte cinq degrés), avec des vents soutenus atteignant les 175 km/h.

Plusieurs parties de la côte sud-est des Etats-Unis, où vivent des millions de personnes, ont été placées en état d'urgence. Dans son dernier point, le Centre national américain des ouragans (NHC) situait l'oeil de l'ouragan à 170 km environ à l'est de Cap Canaveral, en Floride.

L'ouragan Dorian a ravagé l'archipel des Bahamas au cours des derniers jours et provoqué la mort d'au moins sept personnes, un bilan qui devrait s'alourdir a averti son premier ministre évoquant des "journées d'horreur" à venir.

AFP  Adam DelGiudiceVue aérienne des dommages infligés par l'ouragan Dorian à Freeport sur l'île de Grand Bahama le 5 septembre 2019
AFP Adam DelGiudiceVue aérienne des dommages infligés par l'ouragan Dorian à Freeport sur l'île de Grand Bahama le 5 septembre 2019

Aux Bahamas, au moins 61.000 personnes auraient besoin d'une aide alimentaire, selon les estimations de l'ONU. Les gardes-côtes américains et la marine britannique participaient aux secours.

En Floride, des ordres d'évacuation ont été passés dans une dizaine de comtés.

Donald Trump a annoncé mardi soir avoir décrété l'état d'urgence en Caroline du Nord, pour débloquer des fonds de manière préventive, "en espérant ne pas en avoir besoin". "Alors qu'il se dirige vers la côte, beaucoup de choses mauvaises et imprévisibles peuvent arriver!", a-t-il tweeté.

Rétrogradé en catégorie 2, mais toujours menaçant, il s'apprête à aborder les côtes américaines.

Les deux Etats de Caroline présentent le plus haut risque d'inondations, selon le NHC, avec des vagues de 1,2 à plus de 2 mètres de haut attendues par endroit. Réfugiée avec sa fille de 8 ans et son compagnon dans le Royal Islander Hôtel, près de Freeport, la principale ville de Grand Bahama, la jeune femme se dit " extrêmement traumatisée" par le passage dévastateur de l'ouragan Dorian sur l'archipel. Les appels aux dons se sont multipliés et plusieurs églises organisaient des collectes dans le quartier de Coconut Grove, berceau de la communauté bahaméenne à Miami.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL