Maldonado : 'J'étais très proche d'un contrat avec Ferrari'

Solenn Plantier
Septembre 7, 2019

" explique Pastor Maldonado dans le dernier podcast de la F1".

Invité à participer à l'émission, Maldonado est revenu sur les moments clés de sa carrière, plus particulièrement sa victoire au Grand Prix d'Espagne 2012.

"On s'attendait à avoir la meilleure voiture de l'histoire de Williams". Le Vénézuélien est pourtant convaincu qu'il jouissait d'une cote remarquable au sein du paddock...

"J'étais unique, j'étais le "nouveau" en Formule 1", se souvient le Vénézuélien. Selon le champion 2010 de GP2, ses performances lors de ses premières saisons chez Williams étaient comparables à celles de Max Verstappen aujourd'hui ou de Robert Kubica lorsqu'il pilotait pour BMW Sauber. J'étais au centre de l'attention.

" Les gens venaient me voir, ils étaient contents de discuter avec moi". Ce qui n'était pas très clair, c'était bien-sûr la relation avec les sponsors [PDVSA].

" Mes sponsors étaient éventuellement ouverts pour ne pas s'afficher sur la voiture ou peut-être même afficher une autre entreprise".

" A un moment donné, nous étions très proches de Ferrari". Je m'attendais à rejoindre l'équipe. "C'était mon moment. C'était le moment d'avoir une seconde chance, au lieu de me battre pour tenter de prouver [mon talent] tous les jours, car c'était impossible".

" Nous avons ensuite perdu le contact et nous nous sommes concentrés sur d'autres choix". "Je ne suis jamais allé à Maranello, mais nous avons eu quelques réunions au circuit". J'ai rencontré Domenicali à quelques reprises et j'ai aussi rencontré di Montezemolo.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL