Medvedev ne s'est pas fait que des amis — US Open

Solenn Plantier
Septembre 1, 2019

Malgré une usure physique mentale et physique, Daniil Medvedev est allé chercher sa qualification pour les huitièmes de finale dans la furia du Armstrong.

Medvedev haranguant la foule avec arrogance après sa victoire contre le doyen Feliciano Lopez. Plus vous me sifflez, plus vous me donnez de l'énergie. "Plus vous faites ça, plus je gagnerai". "Quand vous irez vous coucher ce soir, dites-vous que c'est grâce à vous que j'ai gagné." . Pendant le match, le Russe a donc arraché une serviette des mains d'un ramasseur, jeté une raquette après avoir été sanctionné par l'arbitre pour ce geste, puis fait un doigt d'honneur au public qui était en train de le siffler.

La foule a repris le flot de Medvedev et, alors qu'il regagnait son fauteuil, il décida de lever le majeur près du côté de la tête. "Je l'ai payé tout le reste du match", avait plaidé Medvedev une heure après la partie. "Même la mauvaise énergie dont j'avais besoin pour la transformer en bonne énergie et c'est pourquoi j'ai gagné". "Je fais un travail sur moi et j'espère que je me comporterai mieux la prochaine fois", a conclu le colérique Russe qui a recours à une psychologue depuis des mois.

Toujours est-il qu'il sera bien en 8 de finale d'un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière et affrontera l'Allemand Daniel Koepfer (118 et issu des qualifications).

Medvedev a écopé des amendes après chacun de ses matchs à New York: 7500 $ pour langage abusif au premier tour et 2500 pour avoir abusé de son équipement lors du deuxième tour.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL