Pour son premier cours de pilotage, un Australien contraint d’atterrir tout seul

Claudine Rigal
Septembre 4, 2019

Un Australien qui suivait son premier cours de pilotage s'est retrouvé contraint de prendre les commandes de l'avion après que son instructeur s'est évanoui en plein vol. L'atterrissage du Cessna biplace s'est fait avec l'aide des contrôleurs aériens, samedi après-midi sur l'aéroport de Jandakot, dans la banlieue de Perth (ouest de l'Australie), samedi 31 août. "C'est ma première leçon", a répondu Max Sylvester. Il a alors été guide tout au long du processus par les contrôleurs aériens qui lui ont demandé, en priorité, de stabiliser l'engin. Qui a fait un malaise et est tombé dans les pommes. Puis il lui a expliqué comment réduire sa vitesse.

Lorsque le jeune homme lui annonce qu'il n'en est qu'à sa première leçon, le contrôle s'efforce de le rassurer, tout en lui donnant la marche à suivre pour atterrir d'urgence: "Vous faites du super boulot". Je sais que c'est vraiment stressant.

L'homme a ensuite demandé à Max Sylvester s'il avait déjà posé un appareil. Réponse aussi claire que peu rassurante: "Non, jamais". Comme s'il fallait encore ajouter de l'angoisse à l'angoisse, ABC précise que l'épouse de Max Sylvester et leurs trois enfants suivaient le vol depuis le sol... Tout en faisant en sorte qu'il reste calme. Avec plusieurs tentatives avortées. Après environ une heure de conversation avec la tour de contrôle, Max est parvenu à poser le Cessna sans encombre.

L'instructeur, un Néo-Zélandais répondant au nom de Robert Mollard, a été pris en charge et hospitalisé. Il est désormais dans un état décrit comme stable.

Le propriétaire de l'école de pilotage, Chuck McElwee a expliqué qu'il n'avait jamais rien connu de tel en 28 ans de métier. "Ça aurait pu très, très mal tourner", a-t-il souligné. Que le jeune pilote, encore sous l'effet de l'adrénaline, ne prenne trop tôt le volant de sa voiture...

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL