SCOOP : Les Coréens font le forcing sur les SUV hybrides !

Xavier Trudeau
Septembre 3, 2019

Si tous les constructeurs parlent d'électrifier leurs gammes, tous n'y travaillent pas à un même rythme. Kia l'a bien compris et affiche une belle avance dans ce domaine, avec un catalogue déjà composé de modèles hybrides et électriques, à l'instar du Niro et du nouvel e-Soul, révélé au dernier Mondial de Paris.

Chez Kia, l'électrification sera aussi au coeur des préoccupations (pas au salon de Francfort toutefois puisque Kia en sera absent malgré ses bureaux voisins), avec la déclinaison hybride rechargeable de l'une de ses meilleures ventes, la Ceed.

Ces hybrides rechargeables se reconnaissent à leur calandre pleine, à leurs jantes spécifiques ainsi qu'à leurs badges "eco plug-in". A l'intérieur, la présentation demeure la même que sur les versions thermiques, même si de nouvelles fonctionnalités, dont un indicateur de charge, ainsi qu'une aide pour localiser les bornes font désormais leur apparition. Le break et le petit SUV embarquent en effet une inédite motorisation hybride rechargeable, alliant un moteur électrique de 44,5 kW à un quatre cylindres 1,6 litre essence, offrant une puissance cumulée de 141 chevaux pour 265 Nm de couple. Les deux modèles conservent en revanche la possibilité d'installer un attelage. Une réduction qui est donc plus que notable, celle du Xceed étant ici inférieur à celui de la citadine Kia Rio, et celui du break à peine supérieur à celui de la berline Ceed. La transmission passe par une boîte de vitesses à double embrayage à six rapports. Et la batterie de 8,9 kWh autorise une autonomie électrique de 60 km environ; en cycle WLTP. Elle devrait être produite dans l'usine Kia située en Slovaquie. Réservées au Vieux Continent, ils seront lancés en concessions au début de l'année prochaine.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL