"Steve Maia Caniço : "son téléphone " bornait " toujours au moment de l’intervention policière

Pierre Vaugeois
Septembre 10, 2019

Le voile s'épaissit sur les circonstances de la mort de Steve Maia Caniço, le soir de la fête de la musique à Nantes. Son téléphone "bornait au moment de l'intervention policière", ont affirmé mardi 10 septembre à l'AFP des sources proches de l'enquête, confirmant une information du Canard Enchaîné.

Dans son rapport administratif daté de juillet, l'IGPN, qui n'avait pas les compétences pour exploiter la téléphonie, avait évoqué "un déclenchement de relais à 3h16", soit une bonne heure avant l'action des forces de l'ordre, et n'avait pas fait mention d'un bornage plus tard dans la nuit. "Aucun élément ne [permet] d'établir un lien direct entre l'intervention des forces de l'ordre et la disparition de Steve Maia Caniço vers 4 heures le même jour dans le même secteur", concluait le rapport. Ce jeune homme, retrouvé mort dans la Loire le 29 juillet, avait disparu lors de la Fête de la musique, le 21 juin, à Nantes, près d'un mois auparavant. "On ne peut pas dire qu'il est tombé en dehors de l'intervention non plus", avait alors déclaré un cadre de l'IGPN qui renvoyait vers "l'enquête judiciaire".

Dans un premier temps, juste après la disparition de Steve, les policiers de la sûreté départementale entament les recherches et demandent ses "Fadet", ces factures téléphoniques qui détaillent les appels et messages envoyés ou reçus. Le bornage d'un téléphone induit le fait que celui-ci est allumé, pas forcément qu'il ait une autre activité parallèle. Les policiers chargés de l'enquête récupèrent alors les données des bornes téléphoniques et prennent connaissance du dernier bornage du téléphone de Steve à 4H33. "Je ne peux pas communiquer sur l'instruction en cours mais je rappelle que je dis depuis fin juillet que la chute de Steve dans la Loire est concomitante de l'intervention policière", a réagi auprès de l'AFP l'avocate de la famille de Steve, Cécile de Oliveira.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL