Un mort dans une agression à l'arme blanche — Villeurbanne

Claudine Rigal
Septembre 1, 2019

L'agression s'est produite à la sortie d'une station de métro à Villeurbanne. Les policiers du Raid ont été déployés sur place, ainsi qu'une cinquantaine de pompiers.

Rapidement arrêté par la police, l'homme a vraisemblablement agi seul.

Le maire de Lyon Gérard Collomb, qui allait au match Lyon-Bordeaux, s'est rendu sur les lieux de l'attaque de Villeurbanne. On ignore les motivations de ce geste meurtrier.

Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue pour "assassinat et tentative d'assassinats". Le métro A a été arrêté pour empêcher la fuite des individus. Un précédent bilan faisait état d'un mort et six blessés. Aucune des personnes qui l'ont maîtrisé n'a été blessée. Les personnes ont fui, se sont réfugiées où elles ont pu, dans des bus notamment, rendant difficile le travail des secours, ont rapporté les pompiers. "Je suis la situation", a réagi dans un tweet le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner ajoutant que ses "pensées vont aux proches et à la famille du jeune homme qui a perdu la vie".

Selon des sources policières, l'auteur présumé de l'attaque au couteau de Villeurbanne, interpellé par les forces de l'ordre, serait un Afghan demandeur d'asile. L'un a été tué, et huit autres blessés selon un premier bilan. Une vingtaine de personnes - très choquées - ont également été prises en charge.

Un jeune témoin sous le chocSofiane, un jeune homme qui devait être entendu par les enquêteurs cet après-midi, est l'un des témoins de la scène sanglante.

Sur les images qui circulent sur les réseaux sociaux, il apparaît comme hébété, hagard, quand il jette au sol un couteau et une fourchette sur les injonctions d'un groupe d'hommes. "Il a menacé tout le monde, il a planté tout le monde", explique-t-il devant notre caméra.

Mise à jour à 18h20: Une personne est décédée. Sofiane était dans le secteur car il sortait de la piscine, "j'allais prendre mon scooter pour rentrer." . Ce qui est sûr c'est que ce n'était pas une rixe, puisque c'était quelqu'un qui a attaqué des passagers qui attendaient un bus de manière indifférenciée.

Les faits se sont déroulés près d'une station de métro.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL