Un troisième décès lié au vapotage aux Etats-Unis — Cigarette électronique

Evrard Martin
Septembre 10, 2019

Les cigarettes électroniques sont pointées du doigt au Etats-Unis.

Les deux dernières victimes ont été annoncées par les autorités du Minnesota et de Californie (comté de Los Angeles).

Les enquêteurs fédéraux n'ont pas précisé quelles marques ou substances dans les liquides des cigarettes électroniques étaient susceptibles d'avoir causé les problèmes respiratoires observés. En plus de ces morts, 450 personnes ont été hospitalisées pour des problèmes respiratoires dans tout le pays. "Toutes ont un dénominateur commun, elles avaient fumé des cigarettes électroniques et beaucoup d'entre elles avaient fumé de l'huile de THC, c'est-à-dire de l'huile de cannabis, avec ces appareils", détaille le journaliste Loïc de La Mornais depuis Washington.

Une chose est sûre, tous les malades ont vapoté des produits contenant du THC, la substance active du cannabis. "Nous n'avons pas encore toutes les réponses", a insisté Ileana Arias, responsable des maladies non infectieuses pour les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC -Centers for Disease Control and Prevention).

Chez ces patients, les problèmes respiratoires sont apparus brusquement, bien que la plupart soit jeune et en bonne santé. Les symptômes de ces malades sont similaire à ceux d'une pneumonie lipidique, lorsque des huiles pénètrent les poumons. Le jeune homme s'en est finalement sorti et est rentré chez lui, mais les éventuelles séquelles à long terme restent à confirmer, selon le médecin. "Je n'avais jamais vu cela auparavant", a témoigné le docteur Callahan à l'Agence France-presse. Les autorités de New York ont diffusé des photos des recharges contenant de la vitamine E. Il s'agit de la "marque" Dank Vapes qui ne correspond à aucune entreprise légale, mais est distribuée dans la rue et sur Internet.

Vapoter tue? Une troisième personne utilisatrice de cigarettes électroniques est décédée aux Etats-Unis, ont rapporté vendredi les autorités sanitaires de l'Etat de l'Indiana.

De nombreux Etats ont d'ores et déjà explicitement interdit leur vente aux moins de 21 ans. Quant à la ville de San Francisco, en Californie, elle a purement et simplement banni les cigarettes électroniques au nom du principe de précaution, en attendant que la FDA ait apporté la preuve de leur inocuité.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL