Volkswagen ID.3 : la voici, la nouvelle voiture électrique de Volkswagen

Xavier Trudeau
Septembre 10, 2019

L'ID.3 "doit être un succès, c'est vital", a expliqué à l'AFP Stefan Bratzel, directeur du Center of Automotive Management.

Pour marquer encore davantage l'évènement, le groupe de Wolfsburg a aussi choisi ce jour pour modifier son logo sur son siège social, avant de le déployer chez l'ensemble de ses concessionnaires en Europe, puis dans le reste du monde.

Des applaudissements ont accueilli l'arrivée de la voiture sur une scène entourée de longs rideaux blancs, censés représenter la feuille blanche sur laquelle le groupe allemand souhaite se réinventer. "Avec l'ID.3, Volkswagen peut combler le retard technologique accumulé dans l'électrique", a indiqué Ralf Brandstätter, le directeur de la marque.

En 2015, Volkswagen avait reconnu avoir installé, dans 11 millions de véhicules, un logiciel destiné à les faire apparaître moins polluants lors des tests d'homologation en laboratoire.

Nouvelle voiture, nouvelle gamme, nouveau logo: Volkswagen a dévoilé lundi soir la berline compacte ID.3, première d'une série de nouveaux modèles électriques, un pari à 30 milliards pour tenter de s'imposer dans l'électro-mobilité et tourner la page du dieselgate. Et seuls 16% des Allemands prévoyant d'acheter une voiture choisiraient aujourd'hui une électrique, selon un sondage Kantar pour le fournisseur d'électricité EON.

"Il faut qu'ils trouvent une solution pour les vendre, sinon ils ne survivront pas", estime Ferdinand Dudenhöffer, directeur du Center Automotive Research (CAR).

Avec des volumes encore trop faibles pour profiter d'importantes économies d'échelle, les voitures électriques seront plus chères à fabriquer. "À moyen terme, il n'y a pas d'argent à faire avec les voitures électriques", confirme M. Dudenhöffer. L'ID3 sera d'ailleurs disponible au lancement avec trois tailles de batterie (intégrée dans le soubassement). Parmi les plus gros pollueurs, Volkswagen qui arrive en tête, devant Renault-Nissan, Toyota et General Motors.

Les constructeurs ont aussi annoncé des programmes d'austérité pour redresser leurs marges, dont des suppressions d'emplois, à un moment où la conjoncture s'essouffle sur principaux marchés, notamment en Chine.

Pour partager les coûts, Volkswagen va accorder une licence à Ford pour l'utilisation de sa plateforme dans le cadre d'un partenariat.

"L'argent que les SUV vont rapporter va permettre d'affronter l'avenir", justifie M. Brandstätter.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL