Wanda Nara revient sur le choix d'Icardi et évoque son avenir — PSG

Solenn Plantier
Septembre 10, 2019

"On ne pouvait pas dire non au PSG".

Les dirigeants du PSG ont dû patienter jusqu'en toute fin de mercato afin de pouvoir crier victoire au sujet de Mauro Icardi (PSG). Parmi les options, le PSG était la pire, mais j'ai pensé à lui. Il a tout pour gagner, c'est un club plein d'étoiles. A la fin de la saison, on choisira ce qui est le mieux pour lui: je travaille pour lui, mais c'est lui qui décide. Paris, qui vient de perdre Véronique Rabiot cet été (partie représenter les intérêts de son fils Adrien en Italie), retrouve donc une femme et agente de caractère, qui n'hésite jamais à mettre ses interlocuteurs sous pression, surtout si cela sert la carrière de son cher et tendre. Je savais qu'il dirait oui. Le choix du PSG arrive après un an de polémique et de tensions. "Je tiens un discours très sérieux et honnête: sa présence en cas de prolongation du feuilleton avec l'Inter n'était pas compatible avec mon éthique professionnelle", avait confié plus tôt dans l'été le présentateur Pierluigi Pardo au quotidien italien, avant d'acter sa prolongation ce mardi.

Pour beaucoup de malentendus, mais l'envie de jouer à l'Inter et l'amour des supporters reste. Dans des relations il y a parfois des crises. Nous nous quittons avec un rapport cordial, sans trahison. L'Inter avait le besoin de vendre Icardi. Mauro est parti à Paris. En janvier, il a refusé d'être transféré dans une autre équipe. C'est là que la relation s'est compliquée. "Wanda Nara affirme que la proposition parisienne était difficilement refusable, question de contexte et de prestige". Je ne sais pas quand et comment. Ou encore: "La priorité de Mauro sera toujours l'Inter".

" Jouer en Italie lui plaît, il connaît bien ce Championnat, il y a inscrit 135 buts".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL