Afrique du Sud-Italie : 49-3. Les Springboks foncent vers les quarts

Solenn Plantier
Octobre 7, 2019

Shizuoka, Japon | AFP | vendredi 04/10/2019 - Sept essais, quelques enchaînements dévastateurs.

Un gourmand sevré de dessert, un bavard privé d'auditoire...

Des Boks dont la puissance des avants n'est plus à démontrer et qui n'avaient surtout pas besoin du cauchemar qu'ont vécu les piliers italiens lors de ce match, entre deux sorties sur blessures dès la première période (Ferrari, Riccioni) - les mêlées seront simulées à partir de la 20e minute - et le carton rouge d'Andrea Lovotti (43e), pour imposer leur loi.

" Un geste d'une stupidité crasse ", a résumé Conor O'Shea, le sélectionneur de la Squadra, mâchoire serrée juste, après le match.

Car à ce stade du match, l'Italie, menée (17-3), venait d'investir le camp sud-africain sur un contre de soixante mètres.

L'Afrique du Sud se rassure dans ce Mondial de rugby 2019, après sa défaite inaugurale face aux All Blacks.

Afrique du Sud: le Roux; Kolbe, Am (F. Steyn, 70), de Allende, Mapimpi (o) Pollard, (m) de Klerk (Jantjies, 62); P.S. du Toit, Vermeulen (Louw, 65), Kolisi (cap.); De Jager (Mostert, 62), Etzebeth (Snyman, 54); Malherbe (Koch, 47), Mbonambi (Marx, 52), Mtawarira (Kitshoff, 46). Car en plus d'un pack destructeur et d'un brelan de finisseurs, les Springboks peuvent toujours compter sur un jeu au pied de qualité, via Pollard et le Roux. "Cela a un peu tourné mais cela devrait aller", a déclaré Kolbe, juste après le coup de sifflet final. Cette victoire face à l'Italie est historique pour les Springboks.

Lors de leur entrée dans la compétition, les hommes de Rassie Erasmus se sont inclinés face à la Nouvelle-Zélande (23-13) dans ce qui était le véritable choc de ce premier tour.

Avant la phase éliminatoire, où ils affronteront vraisemblablement les Japonais ou les Irlandais, les Springboks auront une dernière répétition face aux Canadiens (0-2), mardi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL