Aulas a pris une décision pour Sylvinho — Lyon

Solenn Plantier
Octobre 7, 2019

Jean-Michel Aulas joue le détachement et demande à Juninho, son nouveau directeur sportif, qui a lui-même nommé Sylvinho de trancher. Des propos qui reflètent toute la crise dans laquelle se trouve l'Olympique Lyonnais. Après un léger mieux en Ligue des Champions avec une victoire sur Leipzig, les Gones ont chuté pour la 9ème journée de Ligue 1. Cela nous est rarement arrivé d'être dans cette situation.

La trêve internationale va permettre de s'asseoir autour d'une table pour discuter et faire le point: "nous allons nous voir avec Juninho et probablement avec un certain nombre d'autres personnes dans les jours qui viennent". On a dit que l'on ferait un premier bilan. Pour le moment, on est à la fin d'un match, il faut raison garder, prendre le maximum de réflexion, il faut aussi bien analyser parce que c'est vrai que ce match on aurait pu le gagner on a eu des occasions juste avant. On a un peu de malchance car on termine à dix. Enfin si on remporte le derby ce sera sympa... Arithmétiquement, ce n'est pas suffisant, il faut qu'on réfléchisse et que Juni nous dise ce qu'il a envie de faire. La règle du jeu est que Juninho est responsable du département sportif. "Il a peut-être moins de recul que je peux en avoir avec mes 32 ans d'expérience".

Et pour le boss de l'OL, rien n'est exclu: "on ne peut pas ne rien faire et toutes les hypothèses sont envisageables". On a un conseil d'administration mardi. Pire, les poulains de Sylvinho ont perdu le derby tant capital pour le club de Jean-Michel Aulas, face à leur voisin et ennemi, l' ASSE. On vient de réussir un match en Ligue des Champions où nous sommes bien placés pour la qualification.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL