Ce qui change au 1er novembre — Indemnisation du chômage

Xavier Trudeau
Octobre 31, 2019

Voici le détail de toutes ces nouveautés. Les changements sont nombreux à partir de ce vendredi.

Pour ouvrir des droits à l'indemnisation, il faudra avoir travaillé au moins 6 mois (130 jours ou 910 heures) sur les 24 derniers mois.

Les règles actuelles sont jugées trop favorables aux personnes travaillant de manière discontinue par l'exécutif. Avec certains publics qui vont être perdants, certains assurés sûrement surpris d'apprendre qu'ils ne pourront plus être indemnisés par Pôle emploi.

Autre changement, pour les salariés qui avaient un revenu mensuel de plus de 4500 € brut (soit environ 3500 € nets).

Les salariés ayant des revenus supérieurs à 4 500 € bruts par mois subiront une réduction de leur indemnité de 30 % dès le septième mois avec un plancher fixé à 2 261 € nets par mois.

Promesse de campagne du candidat Macron, l'indemnisation sera ouverte aux démissionnaires ayant travaillé dans la même entreprise au cours des cinq dernières années et ayant un projet de reconversion professionnelle ou de création/reprise d'entreprise.

Les travailleurs indépendants pourront toucher, sous certaines conditions (notamment des revenus antérieurs d'au moins 10 000 € par an sur les deux années précédentes), une indemnisation de 800 € par mois pendant 6 mois.

► Quelles seront les règles pour l'indemnisation chômage des démissionnaires?

À l'occasion du coup d'envoi de l'opération "Mois sans tabac", les cigarettes augmentent. Ainsi, le paquet de Marlboro va coûter 9,30 €, les Camel 9,10 €, les Gauloises blondes, Winston et Winfield 9 €, les Lucky Strike 8,90 €.

Hausse des tarifs réglementés du gaz de 3 %.

Après 11 mois de baisse, les tarifs du gaz sont en hausse.

"Les anciens salariés du privé vont voir leur pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco revalorisée de 1%, à hauteur de l'inflation".

France Bleu fait le point sur ce qui change dans le cadre de cette réforme au 1er novembre.

La Complémentaire santé solidaire (CSS) remplace la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et l'Aide à la complémentaire santé (ACS). Les bénéficiaires ne paieront plus leurs dépenses de santé chez le médecin, à la pharmacie ou chez le dentiste.

Cette réforme prévoit également l'instauration d'une dégressivité des allocations de 30% au bout de six mois.

3 millions de Français n'ont pas de complémentaire santé.

L'AAH est revalorisée de 4,6%. Pour les allocataires qui vivent en couple, et qui bénéficient tous les deux de l'AAH, un nouveau plafond de ressources est instauré. Ces personnes sont plus jeunes que la moyenne des allocataires.

La trêve hivernale a lieu du 1er novembre 2019 au 31 mars 2020. Ce menu pourra comporter des œufs ou des produits laitiers mais il sera obligatoirement sans viande, ni poisson, crustacés et fruits de mer. En régime de croisière, 40.000 environ le seront chaque jour, un sur deux âgé de 35 à 49 ans, et 3 sur 10 de 50 à 56 ans.

Les cantines scolaires vont devoir proposer des menus végétariens. Par ailleurs, les indemnités d'heures de nuit, de travail le week-end et des jours fériés seront uniformisées.

Des douaniers sur le port de Calais le 18 janvier 2019. Les douaniers avaient fait grève en début d'année.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL