C'est officiel, le site Bombardier Maroc dans le giron de l'Américain Spirit

Xavier Trudeau
Octobre 31, 2019

Le site Bombardier de Casablanca s'étend sur 9000 m2 et reste extensible à 14 000 m2. La décision du leader mondial de l'aérostructure d'acquérir l'usine de Bombardier au Maroc reflète la forte proposition de valeur du site et reconnaît ses capacités uniques ainsi que son fort potentiel de croissance, lit-on dans un communiqué du ministère, ajoutant que cette décision confirme l'attractivité et la compétitivité de la destination Maroc.

Bombardier a accepté de vendre son activité aérostructure, y compris le site Short Brothers en Irlande du Nord, à Spirit AeroSystems pour plus de 1 milliard de dollars en liquidités et en dettes.

La multinationale canadienne Bombardier a annoncé, jeudi, avoir conclu une entente définitive pour la vente de ses activités d'aérostructures au groupe américain Spirit AeroSystems Holding, dont celles situées à Casablanca.

L'usine Bombardier ne quittera pas le Maroc, souligne le département de Moulay Hafid Elalamy, qui prévoit davantage de développement de cette usine grâce à de futurs projets.

"Je suis heureux que Spirit AeroSystems renforce ses investissements au Royaume-Uni", a déclaré Zahawi dans un communiqué.

Spirit est le plus important fournisseur de Boeing, mais la société envisage de développer ses activités avec Airbus en Europe.

"Cette vente permet d'espérer un avenir positif pour les travailleurs de Bombardier en Irlande du Nord", complète-t-il.

L'acquisition de l'usine de Belfast, dans laquelle Spirit paye 500 millions de dollars et prend 700 millions de dollars de passif et qui devrait être finalisée au cours du premier semestre 2020, fait partie de son plan visant à abandonner ses activités d'aviation commerciale pour se concentrer sur ses divisions d'avions d'affaires et de chemin de fer à marge plus élevée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL