Corrida : des artistes s'élèvent contre une éventuelle interdiction aux mineurs

Pierre Vaugeois
Octobre 18, 2019

Une quarantaine de personnalités du spectacle et de la culture s'élèvent contre l'initiative d'une députée LREM qui souhaite faire interdire la corrida aux mineurs.

Parmi les signataires de cet appel, des comédiens comme Pierre Arditi, Charles Berling, Philippe Caubère, Denis Podalydès, Jean Reno, ainsi que d'autres personnalités comme l'ex-ministre de la Culture Françoise Nyssen ou l'ancien président de France Télévisions Patrick de Carolis. A l'époque, la porte-parole de LREM Aurore Bergé s'était elle-même dite favorable à une interdiction aux mineurs, comme il en existe pour les films ultra-violents. Dans une tribune publiée ce vendredi matin dans les colonnes du Figaro, 38 personnalités s'élèvent contre l'éventualité d'une interdiction de la corrida aux mineurs. La corrida est l'âme de la culture taurine millénaire.

Tous pointent du doigt une forme de "censure ": "Ceux qui l'envisagent ne peuvent le faire qu'au nom d'une moralisation indue et paternaliste de la vie publique; celle qui fit autrefois condamner Flaubert pour la légèreté de Madame Bovary; celle qui fit mettre en prison Oscar Wilde pour homosexualité en Grande-Bretagne; celle qu'on croyait disparue, mais qui, sinistrement, bannit le nu sur les réseaux sociaux". Selon eux, une telle interdiction viserait en fait à priver d'avenir la corrida en empêchant la transmission et le renouvellement de son public. "La corrida est affaire de tradition, de transmission entre les générations. Instrumentaliser les enfants pour combattre la corrida, c'est la condamner dans vingt ans", écrivent-ils. Mais cette idée semble susciter des réticences au sein de LREM où l'on évoque une "initiative individuelle".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL