EPR de Flamanville : 1,5 milliard d'euros supplémentaires

Solenn Plantier
Octobre 9, 2019

L'électricien, qui a opté pour l'utilisation de robots pilotés à distance, se fixe pour objectif que l'ASN valide ce mode d'intervention au plus tard à la fin de l'année 2020, date à laquelle EDF pourra engager les travaux.

EDF a annoncé ce mercredi dans un communiqué que la facture du chantier du réacteur nucléaire EPR de Flamanville, dans la Manche, devrait s'alourdir d'1,5 milliard d'euros, pour finalement atteindre 12,4 milliards d'euros. Ces derniers ont été conçus pour mener des opérations de grande précision à l'intérieur des tuyauteries concernées.

EDF avait planché sur trois scénarios pour réparer les soudures du réacteur de nouvelle génération, qui doivent être reprises à la demande de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Sa mise en service, initialement programmée en 2012, est maintenant prévue en 2022.

De son côté, EDF a choisi de recourir à des robots télé-opérés pour reprendre les soudures.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL