Féminicide : un père tue sa femme et sa fille dans leur sommeil

Pierre Vaugeois
Octobre 9, 2019

C'est un véritable drame qui a secoué le village d'Eygalières, dans les Bouches-du-Rhône, ce lundi 7 octobre. Il annonce aussi sa volonté de se donner la mort. Ils constatent qu'elle ne s'y est pas présentée. Les gendarmes ont retrouvé les trois corps en fin de mâtinée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, un sexagénaire aurait tué sa fille et sa conjointe par balle avant de retourner l'arme contre lui. Toutes les deux ont été abattues dans leur sommeil avec deux armes à feu différentes.

"Après avoir tué sa fille et sa compagne, il a écrit un courrier pour relater son geste et appelé un voisin avant de se suicider", a poursuivi Patrick Desjardins, évoquant un "drame familial". "A ce stade des investigations, aucune plainte ou signalement pour des violences conjugales antérieures à ces faits, et qui auraient concerné ce couple, ne semblent avoir été enregistrés", a ajouté le magistrat.

Face à la presse, le procureur de la république à Tarascon Patrick Desjardins et le général Le Floc'h, commandant du groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône, ont indiqué que l'homme était "vraisemblablement l'auteur des faits". Les habitants de ce tranquille village touristique de 1 800 habitants, situé dans le massif des Alpilles (à 80 km au nord-ouest de Marseille), ont d'abord cru à un tournage de film quand ils ont vu arriver les voitures de police et les hélicoptères, selon des témoignages recueillis sur place par l'AFP.

Jenny, 20 ans, vendeuse dans une épicerie du village, renchérit: "On est tous sous le choc, Jacky et sa femme étaient très discrets mais tout le monde voit qui c'est dans le village".

Charles, la cinquantaine est lui aussi ému: "C'est incompréhensible, je croisais souvent cet homme qui avait l'air normal".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL