France : La croissance du PIB se maintient, +0,3% au 3e trimestre

Xavier Trudeau
Octobre 31, 2019

Ce résultat s'explique par une légère hausse des dépenses des ménages, qui ont progressé de +0,3% (après +0,2% au trimestre précédent), dans un contexte de hausse du pouvoir d'achat lié aux mesures prises par le gouvernement en réponse aux gilets jaunes.

"Nous continuons de penser que les fondamentaux économiques sont bien orientés et, en particulier, que la consommation des ménages devrait être bonne", a-t-il dit, ajoutant que la baisse du chômage pourrait permettre à la croissance de se maintenir entre 0,3% et 0,4% au cours des prochains trimestres.

De juillet à septembre, l'expansion du PIB des Etats-Unis affiche +1,9% en rythme annuel après 2% au deuxième trimestre.

La France a enregistré une progression de son produit intérieur brut de 0,3% au troisième trimestre, selon l'Insee.

La demande intérieure a été le principal moteur de la croissance du PIB au troisième trimestre, à laquelle elle a contribué à hauteur de +0,5 point, tandis que la contribution du commerce extérieur a été négative (-0,4 point). Mais c'est mieux que beaucoup de pays voisins et notamment l'Allemagne qui pourrait terminer l'année avec une croissance atone de 0,5% seulement.

Les importations rebondissent fortement (+1,4 % après -0,3 %) et les exportations augmentent à nouveau (+0,3 % après -0,1 %). Si l'investissement des entreprises est resté relativement stable (+1,2% après +1,1%), celui des ménages a nettement marqué le pas (+0,1% après +1,6%), "après la forte hausse des transactions immobilières au deuxième trimestre", détaille l'Insee.

La publication de ces chiffres plutôt favorables intervient alors que la Banque centrale américaine (Fed) conclut mercredi une réunion de politique monétaire.

Les marchés s'attendent à ce qu'elle réduise encore les taux d'intérêt au jour le jour d'un quart de point de pourcentage (0,25%) pour les fixer sous 1,75%. La France confirme ainsi sa résistance dans un environnement mondial et européen dominé par un ralentissement de la croissance.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL