"Je l’ai beaucoup aimé, on s’est beaucoup combattus" — Sarkozy sur Chirac

Pierre Vaugeois
Octobre 8, 2019

Au cours de l'émission, il a également évoqué le lien particulier qu'il a tissé avec Bernadette Chirac.

Dix jours après le décès de l'ancien président Jacques Chirac, celui qui lui a succédé à l'Elysée - Nicolas Sarkozy - était invité avec sa femme Carla Bruni de l'émission Vivement Dimanche Prochain, ce 6 octobre sur France 2. "Je l'ai beaucoup aimé, on s'est beaucoup combattus, on a eu des milliers de souvenirs ensemble", a résumé Nicolas Sarkozy devant les caméras de France 2, aux côtés de son "ami" Michel Drucker et de son épouse Carla Bruni-Sarkozy. Nicolas Sarkozy a rencontré Jacques Chirac en 1975 et à seulement 20 ans, alors que ce dernier était le Premier ministre de Valéry Giscard d'Estaing. Inévitablement, des comparaisons avec l'actuel président de la République, Emmanuel Macron, fusèrent dans la bouche des Provinois: "Si Nicolas Sarkozy faisait un dixième de ce que fait Emmanuel Macron, on le clouerait au pilori", estime un habitant, sans néanmoins évoquer un exemple précis. Et je voudrais lui dire que nos sentiments, nos pensées sont pour elle.

On connaissait l'histoire du ralliement de Nicolas Sarkozy à Edouard Balladur avant l'élection présidentielle de 1995, vécue par une trahison par Jacques Chirac. "Elle a sa famille, mais je veux qu'elle sache que nous sommes aussi là".

Avant de rentrer plus profondément dans leur relation si intime: "Elle m'a toujours soutenu, toujours". Même, une fois, je peux vous dire que son mari lui avait interdit de me voir. "Il était fâché contre moi, il avait des raisons", a précisé celui qui a été élu à la présidence de la République en 2007.

"C'est un roc cette femme". Une proximité méconnue entre les deux anciennes première dames, mais que Nicolas Sarkozy a tenu à mettre en lumière, sous forme d'hommage à Bernadette. Elle est indestructible. Vraiment, elle aimait son mari, totalement. Elle a représenté la France magnifiquement, a-t-il déclaré.Quand Carla est devenue Première dame, elle n'a eu de cesse que de l'aider, lui donner des conseils et franchement c'est quelqu'un de fantastique. "On pense à elle", a-t-il conclu.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL