Le Nobel de médecine 2019 récompense des travaux sur l’oxygénation des cellules

Claudine Rigal
Octobre 9, 2019

Deux Américains, William Kaelin et Gregg Semenza, et un Britannique, Peter Ratcliffe, ont reçu ce lundi le prix Nobel de médecine pour leurs travaux sur l'oxygénation des cellules: ils ont identifié les mécanismes moléculaires qui régulent l'activité des cellules en réponse à un apport variable d'oxygène dans le corps.

"D'intenses efforts dans les laboratoires universitaires et les entreprises pharmaceutiques se concentrent maintenant sur le développement de médicaments capables d'interférer à différents stades d'une pathologie, en activant ou en bloquant le mécanisme de captation de l'oxygène", selon le jury Nobel. Ratcliffe et Gregg L. Semenza ont découvert comment les cellules peuvent détecter et s'adapter aux changements de disponibilité de l'oxygène et ont (...) jeté les bases de notre compréhension de la façon dont les niveaux d'oxygène affectent le métabolisme cellulaire et la fonction physiologique.

William G. Kaelin, Jr., 62 ans, est spécialiste de médecine interne et d'oncologie à l'Université Johns Hopkins de Baltimore et au Dana-Farber Cancer Institute de Boston et est professeur à la Harvard Medical School depuis près de 20 ans. En effet, ceux-ci ont été récompensés pour leurs travaux sur l'adaptation des cellules à l'apport variable d'oxygène, permettant de lutter contre le cancer et l'anémie.

"On s'est rendu compte dans les années 80 qu'au niveau des reins, l'organisme fabrique une hormone appelée EPO".

Altitude, exercice physique, anémie: ces mécanismes jouent également un rôle central dans la croissance des tumeurs.

Sir Peter J. Ratcliffe a 65 ans. Suivront la physique mardi, la chimie mercredi, la littérature jeudi avant l'économie lundi 14 octobre.

Jeudi, l'Académie suédoise décernera deux prix de littérature, l'un pour 2018, l'autre pour 2019, après qu'un scandale d'agression sexuelle et des guerres intestines l'eurent contrainte de reporter l'attribution du prix l'an dernier.

Le Nobel de médecine est le premier des prix Nobel décernés chaque année. Les bookmakers ont pour favorite la jeune Suédoise Greta Thunberg, égérie de la lutte contre le dérèglement climatique.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL