Quand Trump suggérait de tirer dans les jambes des migrants

Claudine Rigal
Octobre 3, 2019

Dans un livre à paraître, "Border Wars: Inside Trump's Assault on Immigration", deux enquêteurs du "New York Times" affirment que Donald Trump a proposé une série de mesures aussi terrifiantes qu'inhumaines pour lutter contre l'immigration illégale mexicaine aux États-Unis. Le président américain nie en bloc ces accusations.

Le New York Times raconte ensuite comment ses conseillers ont convaincu le président de repousser à plus tard sa décision, oeuvrant en sous-main à tenter de convaincre Mexico d'appréhender davantage de migrants à sa frontière. Par peur de bloquer des touristes américains, ou de désastre économique, les conseillers de Donald Trump ont tenté de le raisonner pour qu'il abandonne cette idée.

"Après avoir publiquement suggéré que les militaires tirent à balles réelles si les migrants jetaient des pierres, le président a fait machine arrière quand ses employés lui ont dit que c'était illégal". Toujours d'après l'ouvrage, Trump proposait de creuser des douves remplies d'eau et d'y mettre des serpents et des alligators alors que le mur lui, aurait été électrifié et renforcé sur le dessus avec des pointes tranchantes. Mais ses conseillers lui auraient à nouveau signalé que ce serait contraire à la loi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL