Un Russe porte plainte contre Apple pour l'avoir "rendu gay"

Claudine Rigal
Octobre 7, 2019

Ce n'est pas le premier avril, et l'histoire étant relayée par la très sérieuse agence AFP, ce n'est donc pas un canular même si elle en a tout l'air. Dans sa plainte, publiée sur le site d'une radio locale et repérée par Slate, Razumilov accuse Apple de "l'avoir fait souffrir moralement", de "l'avoir manipulé" et d'avoir "nuit à [sa] santé mentale". Le tort du constructeur? Une chose en entraînant une autre, l'homme s'est laissé tenter par le message en anglais qui accompagnait le virement: "Ne juge pas avant d'avoir essayé".

Comme il le décrit dans sa plainte, il se serait "enlisé dans des relations homosexuelles" après la réception de 69 GayCoins, reçue sur une application de cryptomonnaie téléchargée sur son iPhone via l'AppStore. Il s'est confié à une radio locale en Russie sur ce qu'il a délivré dans sa plainte: "Je me suis dit: "Après tout, c'est vrai, comment puis-je juger avant d'essayer?". Et voilà que deux mois plus tard, " je suis plongé dans une relation intime avec une personne de mon sexe et je ne peux pas revenir en arrière ", se désole-t-il.

L'homme, qui souhaite garder l'anonymat, réclame un million de roubles (15'345 francs) de dommages et intérêts à la firme à la pomme. J'ai un petit ami et je ne sais pas comment l'expliquer à mes parents. "Ma vie a changé pour le pire et ne redeviendra jamais normale", poursuit-il, avant d'accuser: "Apple, en me manipulant, m'a poussé à l'homosexualité". Son avocat, Sapizhat Gusnieva, plaide qu'Apple doit prendre "ses responsabilités pour ses programmes".

On pourrait rire de cette affaire rocambolesque, si seulement la situation de la communauté LGBTQ en Russie n'était pas aussi précaire. Un texte de loi interdisant "l'information au sujet des relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs" a même été voté en 2013.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL