Une baisse des revenus des ventes d'iPhone… et alors — Apple

Xavier Trudeau
Octobre 31, 2019

Si l'iPhone accuse encore un coup de mou, Apple peut compter sur ses autres gammes de produits et surtout sur les services, qui tirent les résultats vers le haut.

Apple a dévoilé ses résultats pour le quatrième trimestre de son année fiscale 2018-2019. Son chiffre d'affaires s'est ainsi élevé à hauteur de 64,04 milliards de dollars au quatrième trimestre, le meilleur jamais réalisé par la marque à la pomme selon son patron, Tim Cook.

Sur l'ensemble de son exercice 2019 décalé, le chiffre d'affaires d'Apple s'établit à 260,17 milliards de dollars et le bénéfice net à 55,26 milliards de dollars. Rappelons qu'Apple ne communique plus sur le nombre d'iPhone vendus. Wall Street attendait 62,9 milliards de dollars de CA et 2,84 dollars de BPA.

Les services et accessoires pèsent aujourd'hui 30 % des ventes d'AppleComment ne pas aborder la catégorie des services? Des résultats supérieurs aux prévisions, que le groupe doit en partie aux ventes d'iPad, d'Apple Watch et à ses services. l'iPhone, lui, sonne la retraite avec des ventes en recul de 9 % sur un an, mais représente encore la moitié des revenus d'Apple. La croissance en un an bondi de 18 % et Tim Cook a annoncé que 450 millions de clients Apple sont abonnés à au moins un service. Reste que la stratégie d'Apple pour limiter sa dépendance à l'iPhone semble porter ses fruits. La branche des technologies portables (wearable) et maison connectée a également fortement progressé, totalisant 6,5 milliards de dollars contre 4,2 milliards un an auparavant.

Apple prévoit désormais un trimestre de Noël compris entre 85,5 et 89,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires, un chiffre en hausse par rapport à 2018.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL