XL Airways suspend ses vols à partir de 15h le 30 septembre

Xavier Trudeau
Octobre 1, 2019

La compagnie low-cost XL Airways, la seule à desservir la Martinique depuis l'aéroport de Roissy-Charles-de- Gaulle, a annoncé la suspension de ses vols ce lundi, dans l'attente d'une décision du tribunal de commerce de Bobigny, mercredi. La réunion de mercredi du tribunal de commerce de mercredi va donc être décisive. Un vol aller-retour entre Paris et La Réunion est concerné. Toujours en redressement judiciaire, la compagnie en grande difficulté est contrainte de suspendre ses vols. "En lien avec les autorités françaises de l'aviation civile et des organes de la procédure collective en cours, en grande difficulté économique, XL AIRWAYS se voit malheureusement dans l'obligation de suspendre tous ses vols à compter du 30 septembre 2019 à 15H00 Locale Paris jusqu'au jeudi 3 octobre inclus".

XL Airways a estimé lundi ne pas avoir "été en mesure de trouver l'investisseur capable d'accompagner la continuité et le développement" de son "business model" de compagnie à coûts réduits qui "a connu un grand succès jusqu'à ce qu'il soit durement attaqué par une concurrence impitoyable ne disposant pas de règles contraignantes du même ordre que les nôtres". "Force est de constater que les conditions actuelles du marché ne sont plus réunies pour assurer une exploitation pérenne de l'entreprise", a ajouté l'entreprise.

Quelles solutions pour les voyageurs?

. Grâce à ses vols devenus annuels assurés par un Airbus A330, la compagnie avait permis d'attirer une nouvelle clientèle touristique, par des prix attractifs mais surtout par le hub que constitue Roissy, connecté avec d'autres capitales européennes notamment. Sur son site, XL Airways présente ses excuses aux voyageurs impactés et donne la liste des compagnies aériennes proposant des tarifs spéciaux à l'attention des passagers d'XL Airways. En cessation de paiement, XL Airways a été placée lundi dernier en redressement judiciaire.

En effet, elle n'avait besoin que de 35 millions d'euros pour être relancée et poursuivre son plan de redressement mais le tribunal de Bobigny n'a reçu que des marques d'intérêt en une semaine et aucune offre ferme.

XL Airways a fait l'objet de "plusieurs marques d'intérêt appuyées", a indiqué samedi, date limite du dépôt des offres, son avocat Laurent Coltret, soulignant toutefois qu'elles se heurtaient à des problèmes de financement. "Elle est depuis trois ans la compagnie la plus attaquée par des concurrents étrangers incroyablement déficitaires et soutenus depuis longtemps par leurs États".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL