" "Adèle Haenel accuse le réalisateur Christophe Ruggia " d’attouchements " lorsqu’elle était mineure

Pierre Vaugeois
Novembre 4, 2019

Les faits se seraient produits entre ses 12 et 15 ans. Dans un long entretien accordé à Mediapart publié dimanche 3 novembre, l'actrice Adèle Haenel, qui a remporté deux Césars pour ses rôles dans Suzanne ou encore Les Combattants, accuse le réalisateur Christophe Ruggia d'"attouchements" et de " harcèlement sexuel ". Il est rappelé qu'à l'époque des faits, elle avait entre 12 et 15 ans. "La comédienne dénonce aujourd'hui " l'emprise " importante du cinéaste lors du tournage du film Les Diables en 2002, et un " harcèlement sexuel permanent ", des " attouchements " sur " les cuisses " et " le torse", des " baisers forcés dans le cou " dans l'appartement du réalisateur et lors de plusieurs festivals internationaux. Des violences sexuelles non prescrites, mais pour lesquelles l'actrice ne souhaite pas porter plainte.

La faute, selon elle, à une justice qui "condamne si peu les agresseurs" et "un viol sur cent". "Je veux raconter un abus malheureusement banal, et dénoncer le système de silence et de complicité qui, derrière, rend cela possible". La comédienne multi-césarisée y raconte " la honte", " la colère", l'apaisement " pour traverser tout cela", puis la colère à nouveau, " plus constructive", après avoir vu le documentaire Leaving Neverland sur Michael Jackson. "Elle me dit qu'elle a envie de faire le film, mais qu'elle veut être protégée, car il lui est arrivé quelque chose sur son film précédent, que le metteur en scène ne s'est pas bien comporté", rapporte la réalisatrice en se souvenant de sa première rencontre avec Adèle pour le tournage de Naissance des pieuvres. "On était très mal à l'aise dans l'équipe". S'il n'a pas voulu répondre aux questions de Mediapart, il a toutefois fait savoir par la voix de ses avocats qu'il "réfut [ait] catégoriquement avoir exercé un harcèlement quelconque ou toute espèce d'attouchement sur cette jeune fille alors mineure".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL