Alibaba lance une vaste opération boursière

Xavier Trudeau
Novembre 17, 2019

L'idée de venir sur la bourse de Hong Kong n'est cependant pas nouvelle pour le groupe fondé par l'excentrique milliardaire Jack Ma. Il a aussi tenu à adresser un message rassurant à Hong Kong, après cinq mois de manifestations de plus en plus violentes contre l'emprise jugée croissante du régime communiste sur le territoire autonome. Si la demande est forte, le groupe prévoit de proposer 75 millions de titres supplémentaires ce qui lui permettrait de récolter jusqu'à 13,8 milliards de dollars. "Nous espérons contribuer, à notre manière, à l'avenir de Hong Kong ", a expliqué le PDG du groupe, Daniel Zhang, dans une lettre aux investisseurs.

"En cette période de changement, nous continuons à croire que l'avenir de Hong Kong reste resplendissant", a déclaré Daniel Zhang.

En 2014, Alibaba avait écarté "avec regret" une cotation à Hong Kong lorsqu'il avait choisi New York, a rappelé son PDG.

Quelque 500 millions d'actions seront offertes par le groupe au prix maximum de 188 dollars de Hong Kong (21 euros) aux investisseurs de l'ex-colonie britannique, soit un total de 10,8 milliards d'euros.

Alibaba est déjà coté à Wall Street où il s'est introduit en 2014, récoltant au passage 25 milliards de dollars - soit un record mondial absolu pour une introduction en Bourse.

Ce montant est inférieur aux dernières estimations: le quotidien de Hongkong South China Morning Post, propriété d'Alibaba, annonçait mercredi que le groupe prévoyait de lever jusqu'à 15 milliards de dollars US, soit la plus grosse introduction en Bourse dans l'ex-colonie britannique depuis 2010.

Une deuxième cotation a également les faveurs de Pékin qui cherche à encourager ses actuels et futurs géants de la tech à être cotés plus près de Pékin, après la perte d'Alibaba et Baidu au profit de Wall Street. Il est considéré comme l'une des plus grandes fortunes de Chine.

Alibaba a lancé une introduction en bourse à Hong Kong tout en conservant ses actions à New York, après que les régulateurs de Hong Kong ont approuvé un mécanisme de partage des actions en deux catégories en avril 2018.

Le mastodonte fondé en 1999 a profité à plein du phénoménal appétit des consommateurs pour le commerce en ligne - un sport national en Chine - et est devenu l'une des entreprises à la plus forte capitalisation boursière au monde.

L'initiative d'Alibaba, l'une des plus grandes sociétés du monde et à la croissance la plus rapide, à Hong Kong pourrait être un important coup de pouce financier pour la ville, dont le statut de centre financier majeur a été mis à mal par les émeutes en cours, ont souligné les analystes.

Ses différentes plateformes de commerce en ligne réunissent 785 millions d'utilisateurs mensuels sur téléphone portable, pour la seule Chine.

A l'horizon de cinq ans, le groupe ambitionne de servir en Chine un milliard de consommateurs (sur une population totale de 1,4 milliard d'habitants).

Alibaba a attendu la traditionnelle "Fête des célibataires" lundi, la plus grosse journée mondiale de soldes, pour procéder à son introduction en Bourse.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL