Brigitte Macron saisie a transmis les courriers au gouvernement — Femme accusant Polanksi

Pierre Vaugeois
Novembre 9, 2019

Valentine Monnier, une photographe de 62 ans, a confié au quotidien que le cinéaste l'avait violée dans son chalet à Gstaad (Suisse), après une descente de ski, l'hiver 1975.

"En 1975, j'ai été violée par Roman Polanski", écrit Valentine Monnier dans une tribune, également publiée par Le Parisien. Ce ne fut pas dans le débordement d'une fête (ni alcool, ni drogue).

"Il me frappa, roua de coups jusqu'à ma reddition puis me viola en me faisant subir toutes les vicissitudes", raconte-t-elle, précisant qu'elle le connaissait à peine. Je venais d'avoir 18 ans et ma première relation seulement quelques mois auparavant.

Par ailleurs, Valentine Monnier assure avoir adressé des courriers racontant son calvaire à Brigitte Macron, au ministre de la Culture Franck Riester et à Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes. Le quotidien a aussi retrouvé un ami du cinéaste, chez qui la jeune femme se serait réfugiée et qui a accepté de témoigner sous pseudonyme. "Puis, elle m'a dit qu'elle venait d'être brutalement violée par Polanski". Cette dernière n'a pas déposé plainte car les faits présumés sont désormais prescrits.

Le Parisien a publié vendredi le témoignage de cette photographe, ancienne mannequin, qui explique avoir décidé de porter publiquement cette accusation en raison de la sortie en France du film J'accuse, qui porte sur une erreur judiciaire, l'Affaire Dreyfus. "Est-ce tenable, sous prétexte d'un film, sous couvert de l'Histoire, d'entendre dire J'accuse par celui qui vous a marqué au fer, alors qu'il vous est interdit, à vous, victime, de l'accuser?" L'avocat du cinéaste, Hervé Temime, affirme que Roman Polanski "conteste fermement toute accusation de viol" et observe que ces faits allégués datant d'il y a 45 ans "n'ont jamais été portés à la connaissance de l'autorité judiciaire".

À la veille de la sortie de son film J'accuse, Roman Polanski est accusé de viol par une Française. "Je soutiens entièrement la démarche de Valentine Monnier et je sors bouleversée de la lecture de son témoignage. Je la crois. Sa démarche suscite d'autant plus d'admiration que son agresseur est puissant ", ajoute Adèle Haenel.

Roman Polanski est toujours poursuivi par la justice américaine (et sous le coup d'un mandat d'arrêt, ndlr) dans le cadre de la procédure pour détournement de mineure lancée à son encontre en 1977. Il avait, à l'époque, plaidé coupable de détournement de mineure (Samantha Geimer avait alors 13 ans) et avait été condamné à 90 jours de prison, après un accord à l'amiable avec le juge.

Durant le festival de Cannes en 2010, l'actrice britannique Charlotte Lewis avait accusé le réalisateur d'avoir "abusée (d'elle) sexuellement" à 16 ans lors d'un casting en 1983. Une deuxième femme, identifiée comme "Robin", l'a accusé en août 2017 d'agression sexuelle lorsqu'elle avait 16 ans, en 1973.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL