Islam : Mélenchon accuse Macron de "mettre de l'huile sur le feu"

Pierre Vaugeois
Novembre 4, 2019

Selon France 24, les deux candidats recueillent 28% au premier tour dans l'hypothèse d'une candidature pour la droite de Valérie Pécresse.Le chef de l'État ne recueillerait que 27% si le candidat de la droite était Xavier Bertrand ou François Baroin, alors que la présidente du RN demeure à 28% quelles que soient les hypothèses, des résultats contenus dans la marge d'erreur.

Toujours selon l'Ifop, dans le cas d'un second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, les partisans de Jean-Luc Mélenchon (LFI) soutiendraient massivement Marine Le Pen au second tour.

"Emmanuel Macron, aujourd'hui, ne fait pas que souffler sur les braises: il est en train de mettre le feu à notre société", a déploré M. Jadot sur LCI. Marine Le Pen arrivait deuxième avec 21,30 % des suffrages. L'écologiste est allé plus loin en accusant le président de la République de précariser la société tout en continuant à participer des fractures sociales et territoriales de notre pays.

"Emmanuel Macron cherche au fond à reprendre les sujets de Marine Le Pen et parfois potentiellement ses propositions pour essayer de construire un duel, un couple maudit pour la prochaine présidentielle", a-t-il encore dénoncé. En effet, selon un sondage Ifop publié ce dimanche dans le Journal du dimanche, les deux adversaires recueilleraient tous les deux 27 à 28% au premier tour de la présidentielle 2022.

Au terme du mi-mandat d'Emmanuel Macron, seuls 35% des Français se déclarent satisfaits de l'action du président de la République, contre 42% en avril 2018 pour sa première année de mandat.

Dans une précédente étude Elabe parue mercredi, Emmanuel Macron et Marine Le Pen font jeu égal au premier tour avec 27% à 29% des voix chacun, loin devant Jean-Luc Mélenchon, troisième avec environ 13%.

Yannick Jadot ne mâche pas ses mots.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL