Jane Fonda de nouveau arrêtée après avoir protesté contre le changement climatique

Pierre Vaugeois
Novembre 4, 2019

" Cette fois je vais peut-être passer la nuit en prison mais ça me va", a-t-elle affirmé aux journalistes présents sur place".

L'actrice et militante Jane Fonda a passé une nuit dans une prison de Washington après sa quatrième arrestation en autant de semaines alors qu'elle participait à une autre manifestation contre l'inaction face aux changements climatiques, dans la capitale américaine.

La star, accompagnée d'une trentaine de militants, de Rosanna Arquette et Catherine Keener, les deux invitées vedettes, chantait dans le lobby d'un bâtiment administratif du Congrès.

Jane Fonda avait également expliqué que les activistes d'aujourd'hui étaient "plus intelligents, plus stratégiques, et plus avisés en matière de politique", en comparaison avec l'époque où l'actrice commençait à militer pour les droits civiques et contre la guerre au Vietnam dans les années 1960.

Icône du cinéma devenue depuis les années 1970 une militante pacifiste et féministe, elle s'est engagée à bientôt 82 ans dans le mouvement de désobéissance civile inspirée par la jeune Suédoise Greta Thunberg.

Cette fois, elle soutient le Green New Deal, un ambitieux programme de lutte contre le changement climatique porté par démocrates progressistes, comme la candidate à la Maison-Blanche Elizabeth Warren.

Les républicains, dont le président Donald Trump, fustigent ce programme selon eux trop radical.

Ira Arlook a indiqué que Jane Fonda avait comparu devant la Cour supérieure vers 13 heures, samedi, avant d'être libérée.

Jane Fonda se dit déterminée à poursuivre son action face au déni ambiant du changement climatique. Car après ça, elle est attendue à Hollywood pour préparer la prochaine saison de sa série TV Grace and Frankie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL