Jepkosgei devient la nouvelle reine du marathon de New York

Solenn Plantier
Novembre 5, 2019

Comme en 2017, Geoffray Kamworor a imposé sa loi lors du marathon de New York. Chez les femmes, c'est Joyciline Jepkosgei qui s'est imposée, détrônant la reine de l'épreuve Mary Keitany, quadruple vainqueure de l'épreuve. C'était son premier marathon.

Elle devient le deuxième temps de l'histoire du marathon de New York, derrière les 2h22'31 " de sa compatriote Margaret Okayo en 2002. L'autre Ethiopien, grand animateur de la course, Tamirat Tola, a lui fini à la quatrième place. Après l'abandon rapide du dernier vainqueur, l'Ethopien Lelisa Desisa, il s'est s'échappé en compagnie de son partenaire d'entraînement, Eliud Kipchoge.

Joyciline Jepkosgei 25 ans déjà détentrice du record du semi-marathon avec un temps de 1h04'51 " vient de remporter l'épreuve mythique de New York en 2h22'38 ". Ce trio s'était détaché peu avant la moitié de la course.

C'est au 37e km qu'elle a pris ses distances sur Keitany, qui n'était pas au mieux de sa forme puisqu'elle a été vue auparavant en train de vomir. Comme Kamworor, la lauréate de l'édition 2019 a fait la différence dans les derniers kilomètres.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL