Marcelo insulté, Jean-Michel Aulas fait front — OL

Solenn Plantier
Novembre 4, 2019

Le défenseur central est la cible des critiques depuis plusieurs matchs.

Une situation tendue. Depuis l'altercation à l'aéroport de Lisbonne entre Marcelo et des supporteurs, la tension est montée d'un cran entre Rhône et Saône.

En conflit avec le groupe ultra du Kop Virage Nord (KVN), Marcelo a été insulté et victime de jets de projectiles à Toulouse.

Et Razik Brikh de préciser que si Jean-Michel Aulas affichait son soutien total à Marcelo face aux supporters qui l'insultent, les choses seraient moins claires dans les couloirs du Groupama Stadium où le comportement du défenseur central brésilien n'est pas toujours jugé à la hauteur, notamment sur les réseaux sociaux.

Alors que l'OL relève tout doucement la tête de la crise sportive, voilà un dossier qui va falloir vite régler afin de retrouver une certaine sérénité entre le club et les supporters.

"Ça fait partie de l'institutionnel et on ne doit pas pénaliser le sportif, surtout que nous sommes en pleine remontée". Je vais prendre le problème en main avec Juni. On a proposé une réunion au KVN. J'attends leur réponse ce soir (hier soir) ou demain (aujourd'hui). Rudi en a fait un choix sportif et 'Juni' est dithyrambique sur Marcelo. Un boycott des médias accepté par d'autres footballeurs lyonnais, mais qui ne s'est pas concrétisé car d'autres voix se sont élevées pour faire comprendre à Marcelo qu'il avait tout faux. "On doit passer au-dessus des réticences entendues", a lâché le dirigeant dans L'Equipe. " On ne va pas se tirer une balle dans le pied, répond le président lyonnais". Les problèmes de l'institution, je vais les régler avec le Directeur sportif. "Et on peut compter sur le KVN", a-t-il prévenu. Après des dernières semaines compliquées sportivement, les Gones respirent un peu mieux suite à leurs deux victoires consécutives en championnat contre Metz (2-0) et à Toulouse (3-2). Il était resté sur le banc de touche.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL