McLaren et Petrobras officialisent leur divorce

Solenn Plantier
Novembre 7, 2019

Les logos de la marque brésilienne ne seront plus présents sur les carrosseries des MCL34 à Interlagos. Une séparation qui était souhaitée depuis mai dernier lorsque le Président brésilien, Jair Bolsonaro avait tweeté cette information.

Le contrat de cinq ans, pour un montant de 782 millions de réal brésilien (environ 170 millions d'euros), n'est pas une priorité pour le pays, dont la nation compte de nombreux fans et des pilotes de F1 de renom.

"Petrobras et McLaren Racing ont mis un terme à leur accord technique et financier par consentement mutuel", indique un communiqué diffusé au lendemain (lundi) du Grand Prix des États-Unis à Austin (Texas).

" Nous avons conscience de l'importance de McLaren dans le sport automobile international et nous sommes très satisfaits des résultats obtenus durant les deux années de notre partenariat, " déclare Robert Castello Branco, le directeur général de Petrobras. "Nous avons un profond respect pour leurs aptitudes techniques et scientifiques, et il ne fait aucun doute que les techniciens de l'entreprise ont fait des progrès significatifs durant la période où nous avons travaillé ensemble". "Le projet a permis à Petrobras de développer des carburants et lubrifiants au fil de la recherche et des tests effectués dans des conditions extrêmes". Le développement technologique servira aux lubrifiants et aux carburants commercialisés. Brown remercie le désormais ancien partenaire de son équipe: "Nous leur souhaitons le succès et nous espérons les voir revenir dans la discipline dans le futur". "McLaren témoigne d'un engagement en faveur de l'innovation et de la possibilité de futurs partenariats".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL