Pete Doherty en garde à vue pour détention de drogue

Pierre Vaugeois
Novembre 10, 2019

Les faits se sont déroulés à l'angle de la rue de Douai et de la rue Fontaine dans le neuvième arrondissement de Paris.

Le chanteur britannique Pete Doherty, placé en garde à vue à Paris dans le quartier de Pigalle alors qu'il portait sur lui deux grammes de cocaïne, a été remis en liberté le 9 novembre, relate l'agence France-Presse.

Pete Doherty, qui s'était débattu pour s'opposer à son arrestation, était alors en état d'ébriété, selon le récit d'une source policière.

Le chanteur du groupe The Libertines avait en sa possession 2 grammes du produit et se trouvait sur l'empire de l'alcool et de la drogue au moment où il s'est fait arrêter.

Interdit de séjour à Londres depuis cette année-là, le rockeur vit entre Paris, Melun et sa maison de campagne, située à Marlborough dans le Wiltshire.

D'après nos informations ce vendredi midi, Pete Doherty qui a "re-soufflé" pour vérifier son taux d'alcoolémie était encore ce matin à 0,34 mg/l. Il est retourné en cellule de dégrisement. Toutefois, Le Point souligne que le chanteur ne se serait pas montré violent envers les agents.

S'il n'a jamais caché sa consommation de stupéfiants, Pete Doherty expliquait pourtant à Paris Match en avril dernier que la quarantaine l'avait apaisé. Pas de blessé à déplorer.

Doherty, l'ancien petit ami de la mannequin Kate Moss, a été arrêté à plusieurs reprises pour délits liés à la drogue. Son permis de conduire lui avait donc été retiré.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL